La structure d’un budget comporte différentes parties : la section de fonctionnement et la section d’investissement qui se composent chacune d’une colonne dépenses et d’une colonne recettes. À l’intérieur de chaque colonne, il existe des chapitres, qui correspondent à chaque type de dépense ou de recette, ces chapitres étant eux-mêmes divisés en articles.

Rétrospective de l’année 2015

Dépenses d’équipement (investissement)

Après une année de transition liée au cycle électoral, la commune a poursuivi les opérations engagées telles que la réfection de l’éclairage public (sur 10 ans), surbaissement des bordures pour les logements LOGEM, jonction réseau eau pluviale à la Fosse aux blancs, réfection du plateau devant U Express, remplacement des pavés par de l’enrobé rue de la Borde, pont entre SDH et Châteauneuf, terrain multisport, peinture gymnase, façades salle des Fontaines (huisseries), etc….

Recettes de fonctionnement

Les recettes des services ont augmenté d’une part infime par rapport à 2014.

Les produits des impôts et taxes sont supérieurs à 2014 grâce à l’augmentation des taux des taxes d’habitation et foncières.

Les dotations et participation diminuent de nouveau en 2015. La DGF baisse de 93 032 € entre 2014 et 2015 soit une diminution de 41,18 %.

La contribution de Saint Denis au redressement des finances publiques, prélevée sur la DGF s’élève pour 2015 à 93 032 € contre 33 406 € en 2014 soit 59 626 € de plus.

Dépenses de fonctionnement

Les charges à caractère général baissent de 12,01 % entre 2014 et 2015.

Cette baisse représente la nouvelle façon de s’approvisionner grâce au regroupement d’achats avec les tarifs Approlys, arrêt de l’éclairage public de 0h00 à 5h00 depuis le 1er juillet, la baisse des coûts des carburants, mise en place de l’éco-pâturage au lieu de tonte, fleurissement moins onéreux (choix différent de plantes), réduction du nombre de bulletins municipaux (4 au lieu de 5), réduction sur fêtes et cérémonies, utilisation de la messagerie électronique au lieu d’envoi papier etc….

Les dépenses de personnel ont diminuées de 3,01 %. La masse salariale n’a pas augmenté.

Pour les autres charges de gestion courante celles-ci sont maintenues au niveau de 2014 malgré une hausse de la participation au CCAS et en notant une baisse des indemnités des élus, et une restriction de 7 % sur l’enveloppe versée aux associations.

Les charges financières ont baissé de 20,50 %  et aucun emprunt n’a été réalisé en 2015.

 

Prospective pour l’année 2016

  • Dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros entre 2015 et 2017, les collectivités locales doivent faire face à des diminutions drastiques des concours financiers de l’État. La com­mune de Saint Denis de l’Hôtel n’échappe pas en 2016 à ce contexte difficile.
  • Ainsi, le budget 2016 prendra en compte ces éléments de contraintes malgré de fortes incertitudes suite au report de la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement en 2017.
  • Pour 2016, les taux de fiscalité ne seront pas augmentés seule une revalorisation de 1 % des bases.
  • Le montant des charges de personnel est en diminution en 2016 suite aux non remplacements de départs en retraite et à la réorganisation des services .
  • La vie associative à Saint Denis de l’Hôtel est très active et bénéficie du soutien constant de la munici­palité depuis de nombreuses années. Il sera toutefois demandé aux associations une participation à l’effort général en matière de restriction budgétaire. Parallèlement, les aides indirectes seront maintenues au même niveau qu’en 2015 (mise à disposition de locaux et prêt de matériels).

Les investissements

Différents investissements seront poursuivis comme la réfection de l’éclairage public sur 10 ans, les travaux d’accessibilité (ADAP), les réfections de voiries, des tennis couverts, , l’aménagement de tableaux blancs interactif scolaires, la refonte du site internet, l’achat de logiciel jeunesse etc.

Deux véhicules pour les espaces verts et pour les services techniques seront achetés.

Le plus gros investissement sera l’acquisition « des Mélèzes », bâtiment anciennement une charpenterie, destiné au regroupement et l’installation de l’ensemble des services techniques, espaces verts, eau .

 

BUDGET 2016

Le budget communal
  • Pour la section de fonctionnement s’équilibre à 5 846 180 €
  • Pour la section d’investissement s’équilibre à 2 831 070 €
 Le budget eau
  • La section d’exploitation s’équilibre à : 354 887 € en recettes et en dépenses
  • la section d’investissement, s’équilibre à : 180 572 € en recettes et en dépenses
Le budget assainissement
  • La section d’exploitation s’équilibre à : 450 500 € en recettes et en dépenses
  • la section d’investissement, s’équilibre à : 426 000 € en recettes et en dépenses

 

 

Partager cette page sur :