Sa population

  • La commune de Saint-Denis-de-l’Hôtel se trouve dans le centre du département du Loiret, dans la région agricole de l’Orléanais et l’aire urbaine d’Orléans. À vol d’oiseau, elle se situe à 17 km d’Orléans, préfecture du département, et à 7 km de Châteauneuf-sur-Loire, chef-lieu du canton. La commune fait partie du bassin de vie de Jargeau dont elle est éloignée de 0,8 km.
  • C’est ainsi que la population a doublé entre 1960 et 1973 et qu’aucun problème n’est venu perturber la poussée démographique de la commune ; C’est une commune qui a aujourd’hui 2 984 habitants.

Ses atouts

  • La commune possède une école maternelle de 4 classes et une école élémentaire de 10 classes.
  • Un restaurant scolaire se situe derrière les écoles. Les repas sont assurés par une cuisinière et son équipe.
  • Le bâtiment du périscolaire jouxte les bâtiments scolaires.
  • Le centre de loisirs « Planète Loisirs » près du vélodrome, accueille les petits et les grands, pendant les petites et grandes vacances.
  • Les jeunes ont à leur disposition un city stade en libre accès au parc Henri Coullaud et les plus petits des jeux.
  • Concernant les sports, il y en a pour tous les goûts ! On peut pratiquer des sports :

♦  collectifs,

♦  individuels,

♦  en salle,

♦  en plein air,

♦  de loisirs,

♦  traditionnels,

et pour tous les niveaux.

  • La Culture n’est pas oubliée avec la médiathèque et l’espace Maurice Genevoix et l’existence depuis plus de 100 ans de l’Union Musicale Municipale.
  • La commune poursuit ses efforts en matière de politique de l’habitat en cohérence avec les objectifs du Programme Local de l’Habitat de la Communauté de Communes des Loges. C’est essentiel d’accueillir des familles, pour le dynamisme et le développement local.
  • Saint Denis de l’Hôtel a tout mis en œuvre pour offrir le meilleur accueil aux industries nouvelles tout en continuant d’aider les industries existantes ; un climat de confiance s’est établi et a permis l’essor de la commune. Actuellement, c’est une petite fourmilière de plus de 1 600 personnes qui travaille chaque jour dans la cité.

Ses problématiques

  • Malgré ces dynamiques, le commerce de proximité peine à se maintenir et certains métiers ont disparu.
  • La départementale RD 921 qui constitue l’artère principale de la commune, la traverse du Sud au Nord et franchit la Loire. Elle supporte un trafic très important d’environ 11 000 véhicules/jour au nord du bourg et plus de 15 000 sur le pont au carrefour des Fontaines. Plus de 10 % de ces chiffres sont des poids lourds, source d’insécurité routière vis-à-vis des circulations douces et de nuisances sonores pour les riverains. Il ne faut pas oublier la RD 960 qui traverse la ville d’Ouest en Est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page sur :