On le rencontre souvent dans les domaines :

  • de la production et distribution d’eau,
  • de l’électrification,
  • de la gestion scolaire,
  • du ramassage scolaire,
  • de l’assainissement,
  • de la gestion des ordures ménagères

Un syndicat intercommunal peut être à vocation unique (SIVU), donc limité à une œuvre ou un service d’intérêt intercommunal.

Le SEVAMOL

Il a été créé il y a quelques années lorsque le forage situé route de Chenailles à Saint Denis de l’Hôtel, a été réalisé pour amener l’eau au pied des châteaux d’eau de Jargeau et Férolles. La tuyauterie se situe sous le pont traversant la Loire.

 

LE MAT’COM

Saint Denis de l’Hôtel et Jargeau mutualisent déjà depuis plusieurs années, dans le cadre du syndicat MAT’COM, l’utilisation d’engins (tractopelle, mini pelle, compacteur).

 

 LE SICTOM

Le syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères de la région de Châteauneuf-sur-Loire est un syndicat intercommunal de type « collecte et de traitement des ordures ménagères ».

A ce jour, le SICTOM regroupe 64 communes de l’est du Loiret.

 

LE SYCTOM

Le SYCTOM des Régions de Gien et Châteauneuf sur Loire est un établissement public de coopération intercommunal créé le 19 mai 1994 par arrêté préfectoral.

L’entité « SYCTOM » est issue du regroupement du SICTOM de Châteauneuf sur Loire* (Syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères) et du SMICTOM de Gien** (Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères) dont le but est la mutualisation des moyens pour assurer le traitement des déchets ménagers. Cette coopération s’est traduite par la construction d’une nouvelle usine d’incinération qui a été mise en service en 1998. Ainsi le SYCTOM assure le traitement des ordures ménagères de plus de 135 000 habitants répartis sur 104 communes du Loiret, chacune étant représentée au conseil d’administration par un représentant

L’usine de Gien fait appel à la technologie du « lit fluidisé rotatif » qui a été importée du Japon. Pour une bonne combustion, les déchets doivent être broyés, criblés et dé ferraillés avant introduction. Elle utilise un procédé adapté aux traitements des déchets ménagers, déchets industriels banals, déchets d’activités de soins à risques infectieux et des boues de station d’épuration urbaine.

Partager cette page sur :